Mada’Gasy Tsara 

 

Améliorer l'accès aux Droits Fondamentaux

en vue du Développement

Les fonds sont intégralement affectés sur place aux pôles d'activité prévus par le programme global. En cours de mise en place, le système de développement a pour vocation de permettre l’autofinancement des centres de dépenses publiques via la caisse de solidarité

Pôle

économique

Coopérative/Agriculture

Un système agraire local autonome. La coopérative communautaire se compose d’exploitation agricoles économiquement viables et autonomes qui forgent les bases du système de solidarité communautaire en mettant en avant et en relation l’éducation, la santé et le développement économique local.

Elle a pour but d’approvisionner les besoins locaux et par ses revenus : alimenter la caisse de solidarité communautaire. Ce grand domaine agricole de 5 hectares constitue également un lieu de stage professionnel pour tous les jeunes malgaches de la région, en devenant une coopérative école. C’est aussi un lieu pédagogique pour les enfants lors de sorties extrascolaires (plantation bananiers, canne à sucre, manguier etc.)

Falaf’Auberge, tourisme

Le Falaf Auberge est un lieu proche du village au cœur des populations, qui offre la possibilité d’accueillir des touristes solidaires, des bénévoles, des volontaires et des classes scolaires. Ce lieu privilégié, convivial et authentique est tenu par les habitants. Le restaurant nous plonge dans l’art culinaire local et prochainement c’est la coopérative qui fournira tous les fruits et légumes biologiques et locaux.

Trois jeunes malgaches en formation sont en passe de devenir les gérants officiels de cette auberge. Soutenus actuellement par MADA M ’IZA, ils travaillent pour tendre vers une gestion autonome du lieu et dégager des bénéfices pour alimenter la caisse de solidarité.

Plusieurs exploitations  soumises à une gestion centralisée assureront son autonomie

-    Lombriculture avec l’élevage de vers de terre pour un compost à la vente de Qualité

-    Agriculture maraichère et vivrière

-    Aviculture

-    Exploitation fruitière, grand verger

 

En perspective, une exploitation en pisciculture, riziculture, apiculture, cuniculture et élevage de bovins.

De même, chaque personne logeant au Falaf’Auberge participe à cette caisse en y reversant une taxe de 1000 ariary/nuit (environ 30 cent d’euros).

Venir chez nous c’est participer à un développement local et responsable !

Dépenses publiques

Dispensaire, santé

La construction en 2012 d’un Relais de santé public a permis l’accès à la santé pour Tous en ouvrant des droits aux résidents d’Ampahantany (gratuité des soins et des médicaments). Cette structure est électrifiée grâce à un chantier international impliquant de jeunes lycéens français en BAC technologique et de jeunes malgaches.

Education

L’Education se développe par un soutien :

 

-    aux enseignants FRAM (Enseignants non titularisés - Salaire pris en charge par l’Association des parents d’élèves)

-    aux parents d’élèves des enfants collégiens scolarisés.

 

Ce système de développement ouvre des droits qui permettent la gratuité des frais d’inscriptions au collège pour les élèves résidants dans le fokontany depuis 2014.

 

Nous nous basons sur un programme d’éducation harmonisé qui se base sur des constats réalisés en 2009 : Une éducation qui était loin d’être un droit acquis, et seulement 7% des enfants scolarisables en bénéficiait. Aussi, le taux d’alphabétisation reste très faible à Madagascar, et stagne à seulement 30 %. Grâce aux projets menés dans le fokontany on compte aujourd’hui 62 % de scolarisation.

 

Le complexe scolaire du chef-lieu répond au programme de réformes du Ministère appelé  « Education pour Tous ». Le ministre de l’Education s’est rendu fin mars 2017 à Ampahantany pour l’inauguration de l’école primaire. Lors de son passage le Ministre a titularisé 8 enseignants, une vraie récompense !

 

Le complexe sera à terme composé :  

- de plusieurs écoles annexes dans les hameaux situés à plus de 5km

- d’écoles maternelles pour tous les hameaux situés à plus de 3km

- un espace de restauration scolaire

- un dispositif d’orientation pour les jeunes en difficulté

- un centre de formation local pour les professeurs

 

L’objectif est de proposer une pédagogie plus proche du mode de raisonnement et du cadre de vie des enfants en :

 

-    Identifiant la demande locale : ensemble, il a été élaboré un "programme éducation" adapté et transférable.

-    Etudiant les réponses les plus adaptées à la demande : Le projet s’installe dans la continuité des actions d’éducation réalisées depuis 2009 / 2010.

 

La signature d’une convention de partenariat nous place dans le cadre d’un programme expérimental, reconnu comme pilote pour la commune.